Skip directly to content
LE CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE TOUT BIEN CONSIDÉRÉ

Avez-vous confiance dans votre médecin et avez-vous l’impression d’être entre de bonnes mains concernant votre équipe soignante? C’est vraiment important! Vous devez être certaine que votre médecin ou votre équipe soignante essaie à tout moment et sans cesse de trouver la solution la mieux adaptée à votre situation.

Ici, vous trouverez de plus amples informations sur la maladie, le diagnostic et le traitement.

QUE SIGNIFIE «CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE» (CSM)?

Le cancer du sein métastatique est une forme de cancer au cours duquel des cellules cancéreuses, partant du sein, ont colonisés d’autres régions du corps où elles vont former de nouvelles tumeurs, appelées métastases.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE LES DIVERS STADES?

Quand le cancer du sein est classé stade 0, I ou II, c’est qu’il a été détecté à un stade précoce. Il n’est alors localisé que dans le sein ou s’est tout au plus propagé aux ganglions lymphatiques situés à proximité du sein. Les ganglions lymphatiques font partie du système lymphatique qui parcourt tout le corps et par le biais duquel les cellules cancéreuses peuvent se propager dans l’organisme, tout comme elles peuvent le faire par le biais de la circulation sanguine.

On appelle cancer de stade III, les tumeurs très volumineuses, présentes dans le sein, qui sont difficilement opérables, et le cancer qui s’est déjà disséminé dans les ganglions lymphatiques situés à proximité du sein. Ce cancer n’a pas encore formé de métastases.

C’est au stade IV que le cancer est le plus avancé. Il a formé des métastases, c’est-à-dire que le cancer s’est propagé à d’autres régions du corps où il a formé de nouvelles petites tumeurs.

COMMENT LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCER DU SEIN SE DISTINGUENT-ILS LES UNS DES AUTRES EN CAS DE CSM?

Quand le diagnostic de CSM est posé, les médecins déterminent le type de cancer dont il s’agit. Le meilleur traitement possible dépend de ces différents types.

Dans le cas d’un cancer du sein, les marqueurs génétiques dont font partie les récepteurs HER2 et hormonaux, jouent un rôle important. Ces marqueurs vont orienter le choix en faveur d’un traitement efficace.

Chimiothérapie, traitement antihormonal, traitement ciblé, radiothérapie et intervention chirurgicale sont autant de moyens de lutter contre le cancer du sein.

  • Chimiothérapie
  • Traitement Antihormonal
  • Traitement Ciblé
  • Radiothérapie
  • Intervention Chirurgicale

Comme c’est le cas lors d’un cancer du sein précoce, dans le cas d’un cancer du sein métastatique on fait la distinction entre quatre types de base:

RÉCEPTEURS HORMONAUX POSITIFS, HER2 NÉGATIF

Environ deux tiers des femmes atteintes présentent cette forme de cancer la plus fréquente.

RÉCEPTEURS HORMONAUX NÉGATIFS, HER2 POSITIF

HER2-positif signifie qu’un nombre particulièrement élevé de récepteurs HER2 sont présents sur ces cellules cancéreuses. C’est par ces récepteurs que le cancer reçoit l’information selon laquelle il doit se développer. C’est pourquoi les tumeurs HER2 positives se développent particulièrement vite.

RÉCEPTEURS HORMONAUX POSITIFS, HER2 POSITIF

Ce type de cancer forme non seulement un grand nombre de récepteurs HER2, mais également de nombreux récepteurs hormonaux.

RÉCEPTEURS HORMONAUX NÉGATIFS, HER2 NÉGATIF –PARFOIS ÉGALEMENT APPELÉ «TRIPLE NÉGATIF»

Dans 10 à 20 % des tumeurs, le cancer ne présente pas de récepteurs hormonaux à l’estrogènes ou à la progestérone, ni de récepteur HER2 à la surface de la cellule – elles sont considérées comme «triples négatives».

Si votre cancer du sein est réapparu, il faudrait si possible revérifier le statut des récepteurs hormonaux et du récepteur HER2, car la métastase peut être différente de la tumeur primaire.

QUE SIGNIFIE «STADE IV» DANS LE CAS DE MON CANCER DU SEIN?

La médecine classe les tumeurs en stades qui vont de 0 à IV, en fonction de leur taille et de leur propagation. Un stade IV signifie que la tumeur s’est disséminée dans d’autres parties du corps. C’est pourquoi le cancer du sein métastatique est toujours un cancer de stade IV.

En utilisant le système TNM, les médecins peuvent classer le cancer de manière encore plus précise qu’avec cette classification approximative en stades. Le T correspond alors à la taille de la tumeur, le N correspond à l’atteinte des ganglions lymphatiques (N pour node en anglais), et le M correspond aux métastases.

red